À propos

Ce site Internet relaie l’actualité de l’antenne de Nouvelle Donne à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Reconnue association étudiante début octobre 2014, Nouvelle Donne Science Po s’engage à vous faire part à travers ce site de son actualité et des débats sur lesquels nous prenons position.

Nouvelle Donne a été créée en novembre 2013 et offre des alternatives politiques dans le débat public. Nouvelle Donne n’attend pas la croissance pour relancer l’activité. Elle offre un modèle novateur fondé sur la participation citoyenne. Démocratie, chômage, climat, logement, Europe, monnaie et justice sociale : nos propositions pour reprendre la main sont disponibles sur nouvelledonne.fr

Une réflexion au sujet de « À propos »

  1. Objet : le chômage

    J’ ai découvert Nouvelle Donne depuis peu, et les idées étaient convergentes avec mon travail, mais toutefois je diffère sur certains points, ce que je propose reste t je pense plus simple à mettre en place,
    Il s’ agit d’ une variante, mon travail est chiffrée et donne une idée sur les gains de productivité que l’ on pourrait envisager,
    Avec une population active d’ environs 26 millions d’ actifs, ( dont 5 millions de fonctionnaires)
    Et une population inactive d’ environs 7,5 millions d’ individus qui vivent dans des conditions précaires, soit sans emplois, ou avec un temps de travail réduit, si nous y ajoutons ceux tombés dans la case RSA nous devons être près du compte.
    Je suis disponible pour présenter un slide show, lors d’ une de vos réunion afin pour recueillir vos commentaires..

    _____________________________________________________________________________
    Le chômage que l on connaît depuis plusieurs années ne cesse de progresser.
    Tout semble reposer sur le chef d’entreprise, la donne est inversée par des mesures habiles et nos politiques mettent maintenant la responsabilité en direction de l’entreprise.(cice)
    Alors que nous entendons parler de crise, nous pourrions aussi parler d’une évolution mal digérée, en ce que concerne l’emploi, nous pourrions nous avancer et dire que nous sommes dans une situation chronique.

    Je m’intéresse depuis 2006 à cette problématique, et depuis, dans l’expectative d’une autre réponse à la question posée celle du : Chômage.
    Hélas je pense qu’elle restera sans autre espoir, puisqu’ il s’agit là plus d’un problème technique que politique.
    En informatique nos actions sont en effet plus orientées sur des problématiques de ce type, lorsque nous constatons des dysfonctionnements, ou lorsque qu’un décideur veut améliorer son entreprise par des méthodes plus adaptées.

    Se mettre au « gué » et attendre un soupçon d’une hypothétique reprise de croissance pour relancer l emploi, ne reste qu’un cri d’espoir qui restera à mon avis que du rêve. Cela aura conduit à 500.000 de perdus et que nous aurions pu éviter par une autre stratégie.

    Depuis 2006, je tente d’être entendu sur ce sujet, et proposer d’autres pistes pour fluidifier le marché du travail, il aurait été plus audacieux d’utiliser la méthode qui est mise en place sur les serveurs web afin d’éviter les files d’attentes, c’est ce que je propose de démontrer depuis 2008, sans autre succès.

    Dans notre jargon cela se traduit par une méthode que l’on privilégie le « load balancing » en Français l’on parlera « d’équilibrage des charges »
    Cela permet d’obtenir un temps de réponse acceptable pour répondre aux requêtes des internautes.
    Sans cette technologie, nous ne pourrions accéder au monde internet pour des raisons de lenteur évidentes.

    La problématique reste la même, le marché du travail n’encaisse plus, nous n’avons plus le choix que de flexibiliser « autrement » le marché du travail, il s’agit maintenant de réguler les flux, et de lisser les inégalités que nous constatons ou tout repose sur les uns, et rien sur les autres.

    Cela mérite réflexion, et vous engagera peut être sur d’autres voies, pour s’initier sur internet aux diverses méthodes du « load balancing » que l’on peut formuler sur un moteur de recherche.
    je reste à votre écoute, (guy.alzerat@gmail.com)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s